Une première activité sur le bruit sismique

Les sismomètres enregistrent les vibrations du sol, mais toutes ces secousses ne sont pas dues aux tremblements de Terre. En dehors des séismes, de nombreuses choses peuvent faire trembler le sol. Par exemple, nous avons tous ressenti les tremblements du quai quand un train circule en gare. Les ondes de surface générées par l’activité humaine s’ajoutent aux vibrations des séismes. Elles font partie de l'ensemble des vibrations (naturelles et d’origine humaine) permanentes du sol, appelé le bruit sismique. Ce bruit perturbe l'analyse du signal sismique et peut gêner l'identification de certains événements.

15/08/2020 - 12h39 à - Valbonne

Partager cet article :